FAQ

La spiruline est une microalgue d’eau douce reconnaissable au microscope à sa forme spiralée.

Son nom scientifique est Arthrospira platensis, c’est une cyanobactérie de couleur bleu-vert, capable de photosynthèse. Elle contient une grande quantité de phycocyanine (une protéine-pigment bleu turquoise qui sert notamment de colorant naturel) et de chlorophylle (le pigment vert qui intervient dans le processus de photosynthèse des végétaux).

Naturellement présentes dans certains lacs des régions intertropicales, elle se développe dans des eaux saumâtres et chaudes, riches en carbone, avec un pH élevé.

La spiruline était traditionnellement consommée par les Aztèques, et ce jusqu’au 16ème siècle. Elle a été redécouverte dans les années 1940 par une équipe de scientifique qui démontra ses qualités nutritives.

Sa production et sa consommation, y compris en France, ont connu une augmentation inédite ces dernières années, la spiruline suscitant de plus en plus d’intérêt pour contribuer au bon équilibre alimentaire de chacun et répondre aux enjeux alimentaires de demain.

La spiruline est connue pour ses qualités nutritives exceptionnelles. Elle contient notamment :

Des protéines végétales

La spiruline fraîche est une source importante de protéines végétales : 100g de spiruline contiennent 16,2g de protéines. Les protéines de la spiruline sont de très bonne qualité car les 8 acides aminés essentiels (ceux que le corps n’est pas capable de fabriquer lui-même) y figurent. Ses protéines sont en outre hautement assimilables par l’organisme : la spiruline ne possède pas de paroi cellulosique, ce qui lui confère une très bonne digestibilité.

100g de spiruline fraîche = 200g de lentilles cuites / 150g de volaille / 125g de tofu

 

Des vitamines

La spiruline est riche en :

- Bêta-carotène ou provitamine A : la spiruline est riche en bêta-carotène (ou provitamine A) qui est un précurseur de la vitamine A. Il joue un rôle important dans le renouvellement des cellules et dans les défenses immunitaires. Il possède également de nombreuses propriétés antioxydantes qui lutte contre le vieillissement des cellules. Réputé pour faciliter le bronzage, il donne aussi un teint hâlé et lumineux même en hiver. La spiruline contient 15 fois plus de bêta-carotène que les carottes. Contrairement à la vitamine A, vous ne risquez aucune surcharge toxique en prenant du bêta-carotène car votre organisme le transforme spontanément en vitamine A selon ses besoins. S’il y a surplus, il est éliminé ou stocké dans la peau et donne un teint hâlé.

Vitamine du groupe B, est plus précisément les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9 et B12. Il existe depuis plusieurs années, un débat sur la nature de la vitamine B12 de la spiruline. A ce jour, il ressort des études scientifiques que la spiruline contient majoritairement de l’adéninylcobamide (dite pseudo-vitamine B12), une forme de vitamine B12 qualifiée d’inactive. Mais elle contiendrait également, et ce dans des proportions non négligeables, une forme active de vitamine B12, la méthylcobalamine.

- Vitamine D, qui intervient dans le l'absorption du calcium et du phosphore.

- Vitamine E, qui possède des propriétés antioxydantes et joue un rôle protecteur dans les maladies cardiovasculaires et de maintien des fonctions cognitives.

- Vitamine K : cette vitamine possède des propriétés coagulantes et antihémorragiques. Il faut cependant faire attention à certaines contre-indications : la richesse en vitamine K de la spiruline peut interférer avec des traitements anticoagulants. Ces traitements sont souvent prescrits en cas fracture ou de problèmes cardiovasculaires et souvent leur principe de fonctionnement est d’inhiber l’absorption de la vitamine K. C’est la raison pour laquelle les médecins prescrivent dans ces cas-là de ne pas consommer toute une liste de légumes riches en vitamine K (chou, chou-fleur, épinards…). Il vous faudra alors aussi faire l’impasse sur la spiruline.

Du fer

Le fer est un minéral essentiellement présent dans les aliments d’origine animale… Les céréales complètes sont aussi classées parmi les meilleures sources de fer or celui d’origine végétale ne présente qu’une très faible biodisponibilité. La teneur en fer de la spiruline est vingt plus élevée que le germe de blé. Sa biodisponibilité a également été prouvée, puisque une étude a démontré que le taux d’absorption du fer provenant de la spiruline serait six fois plus élevé que dans le cas d’une même quantité de fer apporté par de la viande (source : Puyfoulhoux, 2001).

A noter : la vitamine C prise en associant avec le fer favorise l’assimilation de ce dernier. La spiruline contenant peu de vitamine C, il est donc conseillé de la consommer en l’associant avec des agrumes (dans des jus ou des smoothies par exemple).

100g de spiruline fraîche = 200g d'épinard / 250g de lentilles cuites / 100g de boudin noir

Autres protéines

-  La spiruline contient de la phycocyanine, un pigment bleu spécifique des cyanobactéries. Elle est présente en moyenne à hauteur de 10% à 15% dans la spiruline. La phycocyanine possède une structure biochimique extrêmement proche de celle de l’hémoglobine. Des scientifiques s’accordent à dire que la phycocyanine stimulerait la production des cellules souches (globules rouge et globules blancs) et renforcerait les défenses immunitaires de l’organisme. Elle jouerait un rôle similaire à l’Erythropoïétine (E.P.O), c’est-à-dire améliorer le transport de l’oxygène vers les muscles et par conséquent améliorer les compétences sportives. Toutefois, des études supplémentaires semblent nécessaires afin de compléter celles déjà effectuées sur le sujet.

-  La spiruline contient une grande quantité d’enzymes : les enzymes sont des protéines fabriquées par l’organisme qui permettent l’activation ou l’accélération de réactions chimiques. Tout comme les vitamines, les minéraux et les protéines, elles sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme car elles agissent dans les cellules vivantes pour accélérer de multiples réactions chimiques. La spiruline contient majoritairement de la Superoxyde Dismutase, une enzyme antioxydante, dont la fonction est de piéger les radicaux libres produits par le métabolisme.

- Pour la spiruline sèche (compléments alimentaires, paillettes) : 3 à 5 g/jour  soit 1 à 2 cuillères à café.

- Pour la spiruline fraîche : 15 à 25 g/jour soit 2 à 3 cuillères à soupe.

- Hauteur : 331,8mm

- Largeur : 531mm

- Profondeur : 235mm

- Volume : chaque cuve a une contenance de 3,33 L.

- Poids à vide : 8,5 kg (l’ensemble)

Matériaux : plastique alimentaire anti-migration SMMA

Grâce à Bloom vous pourrez récolter entre 80g et 100g de spiruline fraîche par semaine

La livraison de Bloom est prévue fin 2018.

Nous avons structuré la mise sur le marché de Bloom suivant deux phases qui auront lieu de manière simultanée. Elles nous permettront d’obtenir des informations essentielles :

- La première phase correspond aux tests effectués par nos Early Adopters. Nos équipes intègreront leurs retours afin de mettre sur le marché la version finale de Bloom.
-  La seconde phase correspond aux préventes : le nombre de commandes nous permettra de choisir le modèle d’industrialisation adéquat.

Ces deux phases complémentaires nous permettront ainsi de garantir une mise sur le marché optimale.

Actuellement, nous livrons en Allemagne, Andorre, Belgique, Chypre, Espagne, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Monaco, Pays-Bas, Portugal, Suisse.

La consommation est de 60W.

Bloom est fournie avec un kit « starter » qui vous permettra de démarrer votre culture de spiruline fraîche. Ce kit comprend :

-  Un flacon de souche de spiruline (inoculum)
-  Une flacon de solution nutritive (azote, carbone, phosphate, zinc, etc.) basée sur les besoins physiologiques essentiels de la spiruline
- Un flacon de bicarbonate de sodium

Ce kit vous permettra d’avoir une autonomie d’environ 2 mois, ce qui correspond à 9 cycles de culture. Vous pourrez par la suite les recommander auprès de nos équipes.

La souche de spiruline utilisée provient de la variété Paracas, issue d’un lac naturel péruvien. Elle nous a été cédée par Gilles Planchon qui a découvert la spiruline dans ce lac. La souche a été purifiée par l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer). Elle est aujourd'hui conservée par l'entreprise GreenSea (travaillant sur la culture des microalgues et la transformation des algues en ingrédients innovants), qui nous fait parvenir des inocula.

La solution nutritive a quant elle été conçue en collaboration avec l’entreprise Prayon. Cette solution est strictement contrôlée et respecte la réglementation française en vigueur.

L’eau courante est tout à fait adaptée, tant que son taux de chlore n’est pas trop élevé. Faire buller l’eau dans Bloom permet de diminuer le taux de chlore.
Si vous préférez, vous pouvez utiliser d'autres eaux potables comme de l'eau osmosée, de l'eau de source ou de l'eau minérale. Gilles Planchon, expert en culture familiale de spiruline depuis 25 ans, conseille dans ce dernier cas l'eau de Volvic.

Nos ingénieurs et l'entreprise Blanc-Tailleur (qui s'occupe du design de Bloom) travaillent encore sur les prototypes de Bloom afin que la version finale qui sera commercialisée fasse le moins de bruit possible. Celle-ci ne devrait pas dépasser 40dB.

Pour vous permettre de vous faire une idée, le bruit ambiant est de 30dB. Le bruit d’un réfrigérateur est d’environ 40 dB.

Bloom est made in France ! Les cartes électroniques, les moulages et l’assemblage complet de Bloom sont réalisés en France, et notamment en Occitanie.

En cas de nécessité vous pouvez diminuer la force du bullage, mais cette opération doit rester exceptionnelle. En effet, la culture de la spiruline dans Bloom est optimisée en laissant l’agitation au maximum.

Pas de panique, si la coupure n’excède pas 15 min Bloom a été programmée pour mémoriser l’état dans lequel elle était avant l’arrêt.

Bloom est composée de trois cuves pour plusieurs raisons :

- La spiruline pousse dans de grands espaces : dans des lacs au niveau de l’équateur ou dans des bassins chez les spiruliniers. En effet, le rendement de spiruline est proportionnel au volume d’eau. Cependant, de gros volumes étant trop dur à manutentionner pour un usage domestique nous avons fait le choix de vous proposer 3 cuves de 3,33L chacune. Cela vous permet donc d’avoir un rendement intéressant.
- Par ailleurs, l'appareil a été conçu pour vous rendre autonome : une des cuves vous sert continuellement d'inoculum et donc à réensemencer vos autres cuves, qui elles seront récoltées.
- Bloom allie ainsi ergonomie et simplicité d’utilisation : la récolte et le nettoyage sont aussi facilités grâce aux 3 cuves.

Bloom gère de manière optimale la lumière et la chaleur dont la spiruline a besoin pour croître. Il n’est donc pas nécessaire de placer Bloom dans une pièce particulièrement lumineuse. Concernant la température de la pièce, elle ne doit pas excéder 40°C et ne pas diminuer en dessous de 15°C.

Une fois récoltée, la spiruline fraîche se conserve au réfrigérateur et doit être consommée dans les 2-3 jours. C’est un aliment ultra frais.

Bloom est livrée avec un système de récolte. Ce dernier est constitué de deux cylindres en plastique anti-migration alimentaire placés l'un au-dessus de l'autre. Le cylindre supérieur sert à la filtration de la culture, tandis que celui inférieur sert au pressage de la spiruline. Entre les deux, un filtre à 30µm permet de retenir la spiruline pendant la filtration du milieu de culture.

Une fois le contenu des cuves filtré, on ferme le système à l'aide d'un bouchon situé sur le cylindre inférieur. On positionne ensuite une membrane en latex au-dessus du filtre. Une pompe à vide permet d'écraser la membrane sur la spiruline filtrée et de l'égoutter jusqu'à atteindre une teneur en eau satisfaisante et une texture onctueuse.

Vous pouvez vous absenter au maximum 7 jours et laisser Bloom fonctionner de manière autonome . A votre retour, il vous faudra récolter.

Si vous vous absenter plus longtemps, pour des congés par exemple, nous vous conseillons de récolter Bloom avant votre départ. Vous relancerez une nouvelle culture à votre retour.

Bloom a été conçue pour prévenir tout risque de contamination par des agents pathogènes.

De manière générale, les sources de contamination peuvent avoir deux origines : les intrants (c’est-à-dire les nutriments ajoutés à la souche de spiruline) et l’eau utilisée dans la culture :

- La solution nutritive été conçue en collaboration avec l’entreprise Prayon. Cette solution est strictement contrôlée et respecte la réglementation française en vigueur.

- L’eau utilisée est au choix celle du robinet ou une eau minérale, ce qui garantit une absence de risque, notamment sur la présence de métaux lourds.

En outre, la spécificité de la spiruline est qu’elle se développe à un pH compris entre 9 et 10. Ce pH basique empêche la prolifération de bactéries, car ces dernières ne se développent pas dans de tel milieu.

En outre, la culture de spiruline dans Bloom se fait dans un milieu fermé : le risque de contamination par l’air est donc très faible.

Enfin, la récolte de la spiruline dans Bloom se fait de manière régulière, toutes les semaines. Cette temporalité garantit aussi l’absence de micro-organismes pathogènes, qui n’ont pas le temps de se développer. A noter, qu’il est important de bien nettoyer les cuves après chaque récolte.